Notre méthode de brassage

La bière se compose de quatre ingrédients principaux : L’eau, le malt, le houblon et les levures.

Selon les recettes, des épices, des plantes aromatiques et des fruits peuvent venir agrémenter ce quatuor de base.

Sans oublier, le brasseur et la brasseuse en chefs d’orchestre !

Le concassage

Nous concassons les grains de malt afin d’optimiser le contact de son amidon (l’amande du grain) et de l’eau lors de l’empâtage. Les enveloppes des grains (le son) seront aussi mises à profit lors de  l’étape de la filtration !

le concassage

L'empâtage

Le mélange du grain concassé et de l’eau s’appelle « la maîche ». Le brasseur est un réanimateur d’enzymes ! Nous appliquons des paliers de températures à la maîche qui vont réveiller les enzymes. Celles-ci vont s’en donner à cœur joie pour découper l’amidon des céréales et le transformer en sucres (fermentescibles et non-fermentescibles).

L'empâtage
La filtration

La filtration

Par rinçages successifs, nous extrayons le « moût » sucré dans la cuve de filtration. Les enveloppes des graines (le son ! vous vous rappelez ?) constituent « le gâteau » qui agit comme un filtre au passage de l’eau !

Les graines, dont nous avons extrait le sucre, sont ainsi essorées.

Le moût est progressivement transféré vers la cuve d’ébullition.

Le dédrêchage

Le dédrêchage

Les graines constituent alors « les drêches » pour le plus grand bonheur de l’éleveur qui viendra les récupérer car elles représentent une intéressante ressource énergétique en alimentation animale !

L'ébullition

Le moût est cuit et stérilisé dans la cuve d’ébullition pendant une heure environ.

L'ébullition

Le houblonnage

C’est l’étape d’ajout des houblons qui aseptiseront la bière, détermineront le niveau d’amertume et une partie de ses arômes !

En fin d’ébullition, ce moût houblonné sera refroidi durant le transfert vers un fermenteur.

Le houblonnage
La fermentation

La fermentation

Le moût est ensemencé avec une levure soigneusement sélectionnée qui va alors jouer un rôle majeur dans la création de la bière ! Conférant une saveur à la bière, les levures vont, durant plusieurs jours, assimiler les sucres fermentescibles et les transformer en alcool, en gaz carbonique et en chaleur.

Lorsque la densité finale est atteinte, la bière est refroidie (période de garde ou de maturation) pour sédimenter les levures. La bière va s’affiner et se clarifier durant plusieurs semaines, sous notre affectueuse attention !

Mise en bouteille

La mise en bouteille

Notre ligne d'embouteillage isobarométrique, nous permet de conditionner nos bières sous pression pour éviter leur désaturation.

Notre bière est ainsi « sans sucres ajoutés ! ».

 

Chaque bouteille, étiquetée, rincée, remplie, capsulée est enfin mise en cartons pour arriver jusqu’à vous !